• 2209 visits
  • 25 articles
  • 639 hearts
  • 7950 comments

PRESENTATION 27/06/2015

...
« Je m'appelle Cavalier. J'ai un meilleur ami, le cheval. »
...

____ Major des Sources

____ Hongre

____ 16 ans

____ 1 m 60

____ Alezan Brulé

____ Né le jour de la saint Parfait (18 avril)

____ Athenas du Clos & Bouton d'Or HN*



_________ Elise

_________ 20 ans

_________ Cavalière depuis 10 ans

_________ Assistante de gestion

NEWLETTER - SOMMAIRE - OU NOUS RETROUVER 27/06/2015

NEWLETTER - SOMMAIRE - OU NOUS RETROUVER


🐎 🐎 🐎 🐎 🐎
🐎 🐎🐎 🐎 🐎

___________________________________________________________________________


SOMMAIRE


Nos petites aventures : mis à jour le 24.01.2017

Déménagement : mis à jour le 18.01.2017

Histoires

Foire aux questions

Major 1, Major 2 , Major 3, Major 4, Major 5, Major 6, Major 7, Major 8, Major 9, Major 10, Major 11, Major 12, Major 13, Major 14, Major 15, Major 16, Major 17, Major 18, Major 19, Major 20,

___________________________________________________________________________


NEWLETTER - SOMMAIRE - OU NOUS RETROUVER

Retrouvez toutes nos photos ici.

Album : Major des Sources

(Les photos les plus récentes sont en bas)

« Un être fidèle et magique, mais qui ne sera que trop peu remercié par la personne à qui il a tout donné. » 24/01/2017

NOS PETITES AVENTURES / NOUVELLES AU 24.01.2017 29/08/2015

...
"Quand il galope, la terre chante"
...

Je vous poste enfin des nouvelles depuis le 2 janvier !

Je m'excuse de disposer de moins en moins de temps pour le blog ! La semaine : boulot et le week-end je suis en mode 100% poney ! Du fait de ne plus pouvoir aller voir mon Bibou la semaine, j'en profite un maximum le week-end !

Major est sorti au paddock tous les jours de la semaine (sauf quand le temps ne le permet pas);

Je lui ai rapporté une pierre à lécher Likit (miel et camomille) car il avait finit la sienne avant le déménagement. Je lui ai mis le dimanche, il était trop content, il balançait le truc dans tous les sens ! Il adoooooore ! Le dimanche d'après, il avait déjà tout mangé ! Apparemment il a encore fait ça en une nuit ! Du coup j'attends avant de lui en remettre une (goût banane).

Un samedi je lui ai fait une petite salade pour son 4h ! :p. Carotte, banane et pomme, il a trop apprécié !

Sinon beaucoup de séance pansage / câlin car c'est super top de se rouler dans la boue ! :).

Depuis le 2 janvier, je l'ai sorti plusieurs fois au paddock mais aussi de grosses séances de broutages et de ballade en main !

Le samedi 7 janvier, avec Popo et Marie, on a été faire une petite ballade monté. On est partit un peu tard donc on a pas voulu s'aventurer trop loin, on a fait un petit tour. J'avais mis les rênes allemandes au cas où ça dégénère, j'aurai eu un peu plus de contrôles mais on a eu des dadoux très calme pour une première sortie monté et super à l'écoute. Pas peureux ni rien, vraiment super ! Et Major se mettait tout seul sur la main, mes rênes n'étaient même pas tendues ! Envie de bosser le bébé :p

Je n'ai pas pu le remonter depuis, entre les sols hyper gelés ou alors la bouillasse à gogo c'est compliqué ...

Bientôt on aura une carrière ! En attendant ça fait des petites vacances à nos doudou, ça ne peut leur faire que du bien.

Le point positif c'est que le muscle qu'à pris Major avant le déménagement, il ne l'a pas perdu du tout ! Et ça c'est top aussi, tout le travail n'est pas à refaire !


WEEK-END DU 21 ET 22 JANVIER 2017

En milieu de semaine, pendant que William et Pauline faisait les boxs, ils ont mis Major et Reggae (la jument de Cassy) au paddock ensemble. Ils le faisaient aussi avant et tout se passait bien. Sauf que Reggae est venu embêter Major et ils se sont un peu . Major n'a rien mais il a blessé Reggae au postérieur droit. Rien de grave, c'est juste superficiel mais elle a quand même gonflé. Pauline l'a marché toute la fin de semaine.

Samedi, j'ai été marché Loulou aux alentours de là où on est. On y a été avec Cassy qui faisait marcher sa jument. On a marché 20 minutes pour que le postérieur de Reggae dégonfle puis on est rentré et on lui a fait les soins avec William.
Major était très calme et j'avais envie de me balader mais pas le courage de préparer (flemme et froid, quand tu nous tiens !). Du coup j'ai demandé à mon chéri si il voulait venir faire un mini tour à cru avec moi et il a bien voulu. J'étais super contente. On a été se balader une demi-heure. Major était super calme et hyper à l'écoute. Il se mettait encore en place super facilement, du bonheur ! Un moment magique. En fin de journée comme ça, avec un beau ciel bleu et un soleil qui commençait à descendre(le froid était bien là !) c'était super joli. On s'est balader dans les champs et on s'est arrêté faire brouter Major.

Dimanche
, on a été en Belgique le matin donc on a été au poney l'après-midi. Cassy est retourné faire marcher sa louloute du coup j'ai re monté Major à cru pour marcher avec elle. Toujours autant un amour et après broutage !


Un super week-end qui ma reboosté pour la semaine !


« Un poney est un rêve d'enfance, un cheval est un trésor d'adulte. » 30/12/2016

« Mon coeur suit le rythme de tes foulées, si tu ne les arrêtes jamais, je deviendrais immortelle » 10/10/2016

MON MAITRE D'ECOLE 16/08/2015

...
"Une foulée, une phase ascendante, un planer, on redescend sur terre
et on galope vers une autre fraction de seconde inoubliable."
...

« Faites que le rêve dévore votre vie afin que la vie ne dévore pas votre rêve » 13/04/2016

MAJOR 15/08/2015






Major ce n'est pas un
coup de c½ur.


C'est de l'amour qui
se construit au
fil du temps.


Cheval adoré ! ❤









« Le meilleur des chevaux n'est
pas celui qui t'a mené où tu
voulais alors que tu étais
en selle, mais celui qui a
fait voyager ton coeur
alors que tu l'écoutais
respirer. »

HISTOIRES 01/06/2016

Mon histoire

J'ai commencé à faire des balades à poney à l'âge de 2 ans et demi près de la région parisienne. Je ne pouvais pas prendre de cours car j'étais trop petite. J'ai déménagé dans la somme et j'ai donc arrêté de faire des balades. C'est en 2007 que ma mère me dit un soir « Tient, en bossant sur Noyon, j'ai vu qu'il y avait un centre équestre. Je me suis un peu renseignée et il a l'air top ». On s'y rend, on se renseigne et le 14 février 2007 j'ai mon premier cours d'équitation où je monte Uranie, une magnifique et grande ponette Fjord. Je suis tombée amoureuse de cette ponette si unique et qui m'a appris toutes les bases de l'équitation. Par la suite je me suis toujours occupé d'elle dès que je le pouvais. J'ai passé mes 4 premiers galops dans ce centre équestre. Après des passages difficiles et de nombreuses chutes en saut d'obstacle j'ai réussi à reprendre confiance. Mais l'ambiance familiale de ce club a disparu, on était de plus en plus nombreux en cours, on faisait tout le temps la même chose, il n'y avait plus de cours pour mon niveau (4-5) donc je restais dans le cours des galops 3 à 4 car le cours des galops 5 à 6 auraient été trop compliqué pour moi à l'obstacle. Pendant 3 ans, j'ai stagné, stagné, stagné. J'en avais marre des faires des cercles, toujours des cercles, encore des cercles en dressage. De ne plus progresser. Je n'avais même plus envie de monter à cheval. Je n'étais pas la seule mais bon beaucoup dise vouloir aller autre part mais finalement reste ! Avec deux amies, on a cherché un nouveau centre équestre. C'est le 4 juillet 2015 où nous avons pris un cours d'essai au centre équestre Mesnil Saint Georges après avoir eu des renseignements sur l'organisation du club, les cours etc. Ce cours s'est passé à merveille et on était toutes les trois heureuses donc hop on se lance là-bas. Depuis ce temps, ma « vie équestre » a changé. On est plus tourné vers l'obstacle pour le moment mais qu'est-ce que je progresse à chaque cours ! Chaque cours est différent, si William détecte un problème, la semaine d'après on travail là-dessus. Comme nous sommes que 2 et parfois 3 pour le cours, c'est presque des cours particuliers à chaque fois ! C'est vraiment extra. Vous pouvez retrouver un bout de mon histoire avec Uranie et des autres chevaux de mon ancien club sur mon ancien blog.

Son histoire

Major est un selle français sport. Il est né le 18 avril 2000 (soit dit en passant, le 18 avril est le jour de la saint parfait !) et a donc 16 ans. Il est né chez son éleveur, M. Jacques D. dans l'Oise. Son père est Bouton d'OR HV* et sa mère est Athenas du Clos. Début des années 2000, ce monsieur était déjà âgé et s'est rendu au centre équestre de William (qui n'était pas encore à Villers sur Coudun) pour prendre des cours d'équitation. Il était garçon de ferme donc monter vite-fait à cru les chevaux de son père. Bref, c'est à lui qu'appartenait Major mais il était jeune et intenable. Il l'a donc mis en pension-travail chez William. Major était infect que ce soit au box, à l'attache, à pied et monté. Oreille couchés en arrière, il tapait et j'en passe. Après quelques mois, il était devenu sage au box, à l'attache et à pied. Monté aussi mais comme un jeune cheval, il avait parfois des petites crises. Jacques a demandé à William s'il souhaitait l'acheter car s'il le reprenait chez lui, Major aurait repris tous ses vices. Voyant du potentiel et un cheval devenu très gentil, William l'a acheté. Il a passé tous ses examens de BPJEPS avec lui. Il a ensuite continué sa vie en tant que cheval de club. A savoir que les chevaux de club au centre équestre Mesnil Saint Georges ne sont montés que le mercredi et le samedi, rarement le reste de la semaine) et pas plus de 2h. Le reste du temps, ils sont sortie régulièrement, longés si besoin, les soins nécessaires leur sont prodigués et si besoin, ils sont montés par William. (Oui car le centre équestre où j'étais avant, ça n'était pas si bien pour les chevaux !). Et puis on s'est rencontré !



Notre histoire

J'ai rencontré Major le 4 juillet 2015. C'est une amie que le montait. D'habitude, avec cette amie, nous ne nous entendons pas du tout avec les mêmes chevaux alors j'ai eu une petite appréhension que j'ai dû le monter pour la première fois le 18 juillet 2015. Mais cette séance s'est passée très bien. Je l'ai monté plusieurs fois. Ça passait bien entre nous deux puis j'ai monté pas mal de fois Maringo et Reggae jusqu'au 3 octobre 2015 où je suis tombée avec elle. Une petite chute pas violente mais je suis mal tombée, résultat fracture du 4e métatarse. J'ai été plâtrée 6 semaines et j'ai dû attendre 6 semaines pour pouvoir remonter à cheval. 3 mois sans monter, l'horreur ! Mes parents m'emmener souvent voir les cours des copines, heureusement ! Pour mon cours de reprise, William m'a fait monter Najano que je n'avais jamais monté. J'ai réclamé Major, il me manquait trop mais William m'a dit la semaine prochaine si tu veux mais là pour reprendre tu prends Najano car c'est le plus gentil de tous, même si tu n'as pas un bon équilibre à cause de ton pied etc, il ne bougera pas. En effet, ce petit cheval était fabuleux ! Je le remercie. La semaine d'après j'ai donc pris Major, tout s'est bien passé. J'ai ensuite monté que lui (sauf quelques fois qui ont été rare). Le feeling passe entre nous. On s'entend à merveille, tous les cours se passent bien même si ce n'est pas facile du tout. On apprend à se connaître, à bosser ensemble. Et là, Christelle (la maman de William) me prévient que Major est à vendre. Elle me le dit, elle me le répète régulièrement. Je lui dis « si seulement je pouvais ». Au bout d'un mois à me tracasser, à réfléchir, je décide de me renseigner. Au moins, je n'aurai aucun regret. On discute prix, pension, cause de la vente, frais annexes (véto, vermifuge, maréchal, ostéopathe). Je lui pose plein de question sur tous les frais liés à l'achat et à l'entretien d'un cheval. Et là, je me rends compte que c'est possible, que je peux devenir propriétaire de Major, que je peux l'assumer seul que ce soit l'achat et les frais grâce à l'argent que je mets de côtés depuis des années (anniversaire, noël, petits boulots d'été...). C'était le mercredi 13 avril. Je rentre le soir chez moi, j'en parle à mes parents même si je suis majeur car je veux leur avis et conseils. On en discute pendant des heures et toute la soirée. Et le soir-même vers 21h30, j'envoie un message à Christelle pour lui dire que je vais acheter Major et voilà sa réponse « C'est MERVEILLEUX ... Nous sommes heureux pour toi. De savoir Major entre de bonnes mains nous fait vraiment plaisir. Merci pour lui. » A ce message je réponds « Merci beaucoup :) merci à vous aussi, sans vous avoir rencontré je ne l'aurai jamais rencontré aussi. » Et Christelle termine pas « Nous avons fait une belle rencontre aussi et de te savoir heureuse est un vrai cadeau. Tu le mérites et lui aussi. Bisous ma belle ». Comment retenir ces larmes en fin de soirée après toutes ces bonnes nouvelles ? J'étais aux anges ! Evidemment, le lendemain matin j'étais déjà au club puisque c'était pendant des vacances et tous les autres jours après. Le samedi suivant, alors que je m'occupais de Major avant de monter, mon amoureux discutait avec William. William lui a confié qu'il ne pensait pas que je l'aimais autant, qu'il était heureux que ce soit moi et pas quelqu'un d'autre, qu'il était sûr qu'il allait être bien et que j'allais me faire plaisir avec lui. J'étais déjà heureuse mais en plus d'entendre tout ça et bien j'étais encore plus heureuse de savoir que plusieurs personnes étaient rassuré de savoir que c'était moi la nouvelle propriétaire de Major.

Du bonheur, de la joie, de l'amour, des moments uniques, inoubliables.
Mon rêve, mon bébé.